M i c h è l e   B A R A N G E

     










16 poèmes de Philippe Gouët pour une installation de Michèle Barange.

1- Au pied du mur de verre,
Les hommes se tiennent tranquilles

2- Seule, immobile et sourde
Tu contemples la nuit où tu es née

3- L'indifférence du temps échoue
aux rives amères de ta mémoire

4- Et le fil des jours courbe ton regard
vers la terre

5- Loin de toi, entre le bois et l'écorce
Court une ligne de vie

6- Tu scrutes le monde
Où finit l'empreinte des hommes

7. La forêt tremble
Un feuillage s'écarte et délivre un éclat

8- Cet homme rit
Un amour aussitôt disparaît


9- Toute jouissance oubliée,
Tu cherches encore dans l'ombre
Une image

10- La jolie fiancée aux lèvres rouges
S'efface en flottant vers le ciel

11- Un sang d'automne inonde les nervures
De ton âme

12- Le chemin vers le couchant
Mène au désert sans sommeil

13- Le canevas de l'écorce joue
Avec l'idée de la blessure à tes poignets

14- La ritournelle sous ton crâne s'égare
Dans l'infini du sous-bois

15- Fanal indécis
Ton cœur brille sur la tresse verte du monde

16- Sur le verre le reflet de ton visage
Est la promesse d'autres printemps




sommaire